Cinquante nuances plus sombres, EL JAMES, tome 2

15:05:00 Les blablas de Cathoon 0 Comments

Cinquante nuances plus sombres, EL JAMES, tome 2

Résumé:
Dépassée par les sombres secrets de Christian Grey, Ana Steele a mis un terme à leur relation pour se consacrer à sa carrière d?éditrice. Mais son désir pour Grey occupe toujours toutes ses pensées et lorsqu?il lui propose un nouvel accord, elle ne peut y résister. 
Peu à peu, elle en apprend davantage sur le douloureux passé de son ténébreux M. Cinquante Nuances, toujours aussi passionné. Tandis que Christian lutte contre ses démons intérieurs, Ana doit prendre la décision la plus importante de sa vie.


Eh bien mon avis n'est pas fameux. Parce que je fais partie de celles qui trouvent cela long et pénible. Il faut se le dire, ce n'est pas du tout de la grande littérature. Cela se voit comme un nez en plein milieu du visage. C'est très plan-plan. C'est mou, cela manque de rythme. J'ai l'impression que même l'auteur a tourné en rond dans son écriture. Elle n'est inspirée que par ses scènes de cul. Des je t'aime et de la "baise" (excusez moi du terme), c'est bon, cela va un moment! Les personnages sont devenus inintéressants.
Pour moi, c'est une histoire à l'eau de rose, à s'ennuyer à mourir. De la lecture facile, pré-mâcher! Pour ceux qui lisent peu ou pas, allez y sans vous poser de question!
Et puis c'est quoi cette intrigue? Pour un final aussi plat que cela? Non mais elle s'est relu à la fin? C'est du bidon complet! Je m'attendais à des trucs de dingues! Et cela tombe comme un soufflet raté!
Non, cela ne vaut pas tout ce tapage médiatique!
Je n'ai rien d'autres à dire. Je me suis ennuyée comme pas possible, pressée de le finir vite fait mais j'ai traîné finalement.
Ah si, j'ai apprécié leur échange mail! C'est le seul truc qui donne du dynamisme à l'histoire sans fin...
Bref, cela m'a saoulé!


Mes impressions sur le tome 1, tome 3 et Grey de E.L James
Cinquante nuances de Grey, El James Tome 1.
Cinquante Nuances plus claires, El James, Tome 3
Grey - E.L James

Vous aimerez sûrement

0 commentaires: