Le pays des contes, le sortilège perdu. Tome 1. Chris Colfer.

18:59:00 Les blablas de Cathoon 4 Comments


Le pays des contes, sortilège perdu, Chris Colfer
Il était une fois, dans une ville parfaitement ordinaire, des jumeaux prénommés Alex et Conner… Le jour où leur grand-mère leur offre un livre ancien, Le Pays des contes, leur vie plutôt morose change du tout au tout. Et pour cause ! Ce grimoire se révèle  magique et les transporte dans un univers où les contes sont devenus réalité. Sauf que ce monde est beaucoup moins merveilleux que celui des belles histoires qu’ils ont lues. Boucle d’Or est une criminelle recherchée, Blanche Neige dissimule un lourd secret, et le Petit Chaperon Rouge n’a même plus peur du loup. Pour rentrer chez eux, Alex et Conner n’ont qu’un seul moyen : rassembler huit objets magiques comme la pantoufle de Cendrillon ou encore des cheveux de Raiponce, tout en tentant d’éviter les foudres de la Méchante Reine. Car cette dernière semble avoir un plan machiavélique qui pourrait bien piéger les jumeaux dans cette étrange contrée. À tout jamais.

En gros, c'est l'histoire de deux jeunes jumeaux (fille et garçon) qui perdent leur père lors d'un tragique accident de la route. Ce père perdu leur racontait régulièrement les histoires d'un livre en particulier, celui de leur grand-mère. Ces jumeaux passent des jours tristes jusqu'à leurs anniversaires. La grand-mère leur offre le fameux livre de leur enfance. Alex (la jumelle) remarque au fils des soirées que ce livre est particulier: des stylos, son cartable et des livres sont "mangés" par le livre de contes. Un soir, Alex essaye de pénétrer son bras au moment ou Conner (le jumeau) entre dans sa chambre. Elle tombe alors dans le livre ainsi que son frère (qui décide de la suivre). A leur chute, ils se retrouvent dans le monde des contes. Prisonniers du livre, ils cherchent donc une solution pour revenir chez eux. C'est alors qu'ils font la rencontre de Grenouille, un homme transformé après un sort de la méchante sorcière. Il leur informe qu'il y a une solution: il faut réunir les huit objets magiques appartenant aux divers contes pour obtenir le sortilège des vœux. Pour cela, il leur donne un carnet écrit par un homme ayant déjà fait ce périple pour sortir du livre, ainsi qu'une carte pour s'orienter dans les divers pays.

C'est un très beau livre. Les illustrations sont agréables à regarder. C'est bête mais la couverture est douce, ca donne au livre un aspect réconfortant.
Niveau écriture: au début, je n'étais pas très à l'aise car je trouvais que c'était une écriture d'enfant. Ou d'ados. Je me demandais si je ne lisais pas un livre pour enfant, ah. Et puis au fil de la lecture, l'écriture s'est améliorée mais toujours aussi simple. C'est un jeune écrivain, il lui manque encore beaucoup d'expérience pour acquérir une bonne narration.
La lecture est fluide et simple à comprendre. La chronologie de l'histoire se suit très bien, c'est très cohérent. On apprécie de suivre les jumeaux pas à pas. Finalement on s'attache à ses enfants et on ne veut plus décrocher notre lecture. Suivre leur parcours est devenu une évidence.
Les personnages ont été évolués et imaginés (Blanche Neige, Cendrillon, ...). Et on se dit oui pourquoi pas! C'est très bien imaginé et presque logique. Après tout on ne connait pas la suite de leurs histoires. On découvre des histoires comme celle de la marâtre de Blanche Neige et pourquoi elle est devenue méchante. Des histoires d'amour sont narrées et c'est plutôt surprenant pour certaines. 

C'est une histoire qui vous fait voyager dans un monde de conte de nos jeunesses. Pour tout public et je ne peux que le recommander. Je n'ai qu'un souhait: lire le deuxième tome tellement ces jeunes jumeaux me manquent déjà. 

Vous aimerez sûrement

4 commentaires:

  1. Tu vois, je ne me serais pas tourné vers ce livre juste à cause de la couverture, elle est très jolie mais fait un peu livre d'enfants-ado. Par contre en lisant ton article, maintenant j'ai carrément envie de le lire et hop sur une whishlist bouquin ( je compte sérieusement m'y remettre oui-oui ^^ )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est classé dans la littérature ado mais au moins c'est facile à lire :)

      Supprimer
  2. Aaaaahhhh voilà pourquoi, et puis quand on parle de contes on retombe tout de suite en enfance ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'adore les contes. Je les ai étudié en terminale, c'était fascinant! On voit différemment les histoires après ^^!
      Là, ce sont des réécritures, c'est à dire une suite inventée d'une base de conte! Et j'adore!!

      Supprimer