Food & moi!

19:00:00 Les blablas de Cathoon 0 Comments


L'après anorexie!


Mon amie Gaëlle m'a donné comme défi de parler de l'alimentation et moi. Alors je m'exécute à la tache, puisqu'il serait peut être intéressant de parler de mon passé avec mon trouble alimentaire. C'est un mal qui nous ronge pour de nombreuses personnes. Est-ce qu'on en guérit un jour?!
Vous retrouvez l'article de Gaëlle ici: Laviedemesenvies.


Alors déjà, je vais vous expliquer rapidement mon passé avec la nourriture.
Vers l'âge de 4 - 5 ans, je ne me rappelle plus trop, j'ai fait une très grosse indigestion. Plus rien ne passait dans ma bouche sans être vomis par terre! Charmant!! Je ne pouvais plus boire de laitage chaud, encore pire avec du chocolat, je ne pouvais plus manger du poulet sans le rendre dans les toilettes. Beaucoup de choses ne passaient plus. Et la peur de vomir est arrivée. Ainsi que le dégoût de manger. Je me rappelle qu'à l'âge de 7 ans, j'étais tellement maigre que ma mère a eu très peur et m'a soigné. J'étais devenue anorexique mentale. On ne s'en rend pas compte, c'est votre corps qui vous le montre. Je me suis forcée à manger, parce que moi aussi j'ai eu peur de voir mes côtes. C'était difficile, j'avais peur, je n'aimais plus rien, sucrés ou salés. J'étais très lente à table, à rendre fou mon père. Mais mes parents m'ont aidés à prendre confiance. Ils ne m'ont pas forcé, ils m'ont donné ce qu'ils pensaient être bon pour moi. Et puis j'ai vu mon frère, plus jeune de 4 ans et demi, manger sans cesse, sans vomir. Alors j'ai essayé de faire comme lui. Le lait chaud ne passe toujours pas, mais j'ai vu que je pouvais re-manger sans crainte, sans courir aux toilettes. J'ai entendu mon ventre gargouiller tardivement. La faim revenait, au grand plaisir de ma famille. Oui, un jour, j'ai eu faim!! Mon corps était revenue normal, le combat était fini!
Le poids a été toujours un défi! Certaines rêvent de perdre, moi je rêvais de prendre du poids. Et c'est encore le cas aujourd'hui! Je fais 45kg pour 1m53, j'ai 29 ans. Je suis dans la bonne moyenne par rapport à ma taille. Je fais 20 km de vélo par jour, plus les taches de mon travail. Je ne veux pas descendre en-dessous des 45kg et si je peux prendre un peu me rassurerait. Mais je fais beaucoup de sport et je fonds comme neige au soleil quand vient l'été. Je n'y peux rien, c'est dans mes gènes puisqu'on est tous minces dans ma famille! Mon but est de me maintenir à 45kg. Quand vient les vacances, je mange beaucoup et sans compter. J'essaye de prendre 2kg, pour me remplumer un peu, et arrête le sport.
Aujourd'hui, mon rapport avec l'alimentation a un peu changé. Je ne suis toujours pas gourmande, mange parce qu'il faut manger pour vivre correctement. Je ne digère pas le lait chaud, et certains aliments peuvent encore me rendre malade. Je suis allergique au curry et dois faire attention à certaines épices. Il y a des aliments que je déteste manger et d'autres manger à en faire une overdose! Vous m'entendrez plus dire "je n'aime pas cela" que dire "j'adore!". Mais ce n'est pas parce que je n'aime pas que je ne le mange pas. Il faut manger de tout pour être en bonne santé! Je ne sais pas si je pourrais me qualifier de quelqu'un difficile. A la maison, je mange ce que je tolère à mettre dans ma bouche et évite les aliments non appréciés. Mais à l'extérieur, je préviens juste mon allergie au curry et si je tombe sur un plat qui me dégoute, je me tais et je mange.
Bref, je pense que vous l'avez compris, manger n'est pas mon dada!

Je me suis mise très tard à la cuisine. Je devais avoir 20 ans. Bien sûr, les aliments crus me répugnaient et surtout la viande. Je ne suis pas végétarienne, j'adore manger du boeuf et autres animaux. Je suis carnivore et je l'assume, avec notre génération actuelle sur le végétarisme. Du moment que je ne vois pas l'animal et qu'il arrive tout prêt dans ma barquette, je le mange. Par contre, je n'aurais jamais le courage de tuer qui que ce soit et de le manger. Bref! Chacun sa conviction, la question n'est pas du jour!
Au début, je me suis mise à faire des recettes sucrées et on m'a toujours dit que j'étais plutôt douée. Je fais un peu tout au pif et c'est très bon. Par contre, concernant le vrai repas, je fais beaucoup de cramer. Oui, l'approximatif en cuisine, ce n'a pas un bon feeling! Comme tout le monde, on fait des erreurs et on apprend. Je ne faisais pas le repas familiale à la maison, ma mère et mon père s'en chargent toujours, même aujourd'hui quand je pars en vacances là-bas. Dans ma propre maison, c'est moi qui m'en charge. Sauf le jeudi, c'est le jour où je me sens épuisée de mon travail et monsieur prend la relève.
J'achète rarement des plats cuisinés. Ma mère m'a toujours dit que c'était bourré de sel et de sucre. Effectivement, c'est le cas. Si j'en achète, c'est parce qu'on manque de temps ou pour déplacement. Mais c'est vraiment pour le cas URGENCE, sinon je me débrouille de faire la veille. Ce que j'achète tout prêt sont les pizzas, quiches et nuggets. Mais j'ai pour projet de faire ma première quiche et mes premiers nuggets maisons. J'attends juste le temps pour m'y consacrer et être en bonne période.


Maintenant, je vais vous parler de mon organisation repas.
Je fais mes courses une fois par mois pour le gros et l'essentiel. Pour le frais, genre légumes et fruits, c'est variable. Comme je travaille à coté d'un centre commercial, c'est pratique pour le frais. Donc je dirais toutes les deux semaines, sauf pour une occasion ou une demande particulière de mon conjoint.
Je fais un planning de repas par mois. J'aime l'organisation, et encore plus pour la nourriture. Je vous l'ai dit, j'ai un rapport particulier avec elle. Avec date et tout et tout. Il faut aussi que je prenne en compte mon conjoint. Il a des besoins nutritifs particulier, c'est un sportif de haut niveau. Quand il est en période de rééquilibrage, je dois faire en sorte de choisir ce qui apporte le plus de fer, fibre et protéine. Je vous le dis, c'est tout une recherche et organisation. Et puis, comme je suis un peu fainéante, je mange comme lui dans ces moments là. 
Nous travaillons tous les deux du lundi au vendredi. Le midi, chacun mange à sa "cantine" d'entreprise. Parfois, je mange à la maison, mais c'est très rare. C'est le soir que nous nous réunissons. Et le soir, on mange des légumes, oeufs ou une viande blanche / poisson / steak de soja. Toujours! Je tiens à respecter un bon équilibre alimentaire. Il complète son repas par un fromage ou un yaourt, moi cela dépend de mes envies. Pour les week-end, nous sommes un peu plus relax. Le midi, on se permet de manger un peu plus gras, viande rouge et des féculents. Si le temps me le permet, je prépare un dessert. Le soir, c'est bien plus léger. On aime bien se faire samedi soir ou dimanche soir des hot dog maison, c'est notre petit rituel du week-end, avec du taboulé! Ou une salade verte avec du surimi et des fruits secs. Si on est en balade la journée, soit je prévois des salades de pâtes avec fruits ou, si les moyens financiers et les hors périodes alimentaires de mon conjoint nous le permettent, on mange au restaurant ou fast food.
Je pense qu'il est nécessaire de manger à des heures fixes. Les midis de semaines sont au rythme du travail. Mais le soir, j'essaye toujours d'avoir un repas prêt pour 20h et maximum 20h45 (si nous finissons après 20h). Le week-end, nous mangeons toujours entre 13h et 14h, pour le soir nous restons sur 20h.

Alors oui, j'en ai. Mais ce n'est pas moi qui les ai acheté, on me les a offert. Je n'en achète pas parce que j'utilise internet. Pour avoir plus de proposition sur une recette, sachant que je n'utilise pas de beurre et peu d'huile. Et je trouve que le support livre n'est pas idéal en cuisine. Ce n'est pas pratique! Les recettes trouvées sur internet et approuvées par nous deux, je les marque dans mon cahier. C'est moi qui crée mon propre livre de cuisine, comme m'a montré ma maman. Elle m'a toujours dit "Une recette, c'est bien, la tienne c'est encore mieux!". (Oui, j'écoute beaucoup mes parents). Bon, je l'avoue, il n'y a pas grandes choses dans ce carnet mais on les aime bien :).


Maintenant, je vais vous donner ma semaine type. Sachez que nous ne mangeons pas le midi chez nous en semaine, chacun se gère comme il le souhaite.







Food et vous?
N'oubliez pas de passer voir ma camarade Laviedemesenvies.

Vous aimerez sûrement

0 commentaires: