Blabla de Cathoon: départ et tristesse! + mise au point! #1

19:00:00 Les blablas de Cathoon 0 Comments

Edito: J'ai écrit ce post vendredi matin (vendredi 13 novembre 2015), avant les évènements dramatiques du soir à Paris. Et je voulais également préciser que je n'écrirais rien à ce sujet. Je respecte la mémoire de toutes ces personnes décédées dans d'horribles conditions, sans avoir le temps de réagir et s'enfuir. Victimes de notre société... Concernant le reste, pas de débat de ma part. Allumez vos radios ou votre télévision pour faire votre propre opinion. Merci et merci pour eux.


Parfois on croise dans sa vie, des personnes. Des gens qui sont avec vous, dans votre quotidien du travail. Il y en a que tu détestes, à espérer qu'un jour ils t'annoncent leur départ. Et ceux que tu voudrais qu'ils restent auprès de toi toute ta vie si tu le pouvais. Mais ceux là, ils partent! Les premiers! Avant les autres, les mauvais et les répugnants , les méprisants, les nazes et les focus! Eux, ils restent et tu ne sais pas pourquoi! A te pourrir la vie! Et toi, toi avec qui j'ai partagé 6 mois de travail, de galère et de stress, mais aussi de joie et de bonheur, tu es parti! Tu étais mon allier, mon sourire, ma joie et mon soutien. A quoi vont ressembler nos matins sans toi? Que va devenir la team Cyndra?! Bon sang, je savais que tu partais mais je ne pensais pas que cela me blesserait autant! Tu as été mon soleil quand mon coeur était brumeux. Je soupire et je suis triste. Ils n'ont rien fait pour te garder et moi j'ai essayé de te soutenir et défendre le mieux que je pouvais! Merci de m'avoir prêter une dernière fois ta veste. Je n'ai pas pu te dire au revoir de vive voix, mais je ne t'ai pas laissé partir comme cela non plus. Sache que tu as bouleversé mon quotidien et rare sont les gens qui touchent à ce point mon coeur de pierre. J'aurais voulu que tu me sers fort une dernière fois dans tes bras mais on n'a pas eu le temps...

Écrire ce billet rend ma tristesse encore plus forte. Même mes larmes sont présentes... Que vous voulez vous, il me manque... Il était bien plus qu'un collègue pour moi. Son départ m'a bouleversé, et nous perturbera à tous! Je ne peux pas oublier ceux qui ont rendu mon quotidien joyeux et m'ont rendu meilleure...
Merci pour tout!

Une cathoon bien triste et nostalgique de tous nos moments passés ensemble...

Vous aimerez sûrement

0 commentaires: